Didόmena dans votre carnet Hypothèses

Didόmena est un entrepôt de données collaboratif qui permet aux membres des unités de recherche sous tutelle de l’EHESS de stocker durablement leurs données, mais aussi de les partager. Comme l’indiquent le site ainsi que la plaquette de présentation de la plateforme, “les données y sont décrites selon les standards de l’information scientifique et technique”, qui respectent les principes FAIR : Findable, Accessible, Interoperable, Reusable.

Il est notamment très simple d’afficher un jeu de données de Didόmena sur un carnet Hypothèses. Voici comment faire.

Pour que la procédure décrite ici fonctionne, le jeu de données doit être public sur Didόmena. Si cette condition est respectée, vous pouvez afficher n’importe quel jeu de données, que vous en soyez propriétaire ou non.

Je vais prendre ici en exemple le jeu de données MA09 : Les relations entre le Japon et la Corée au point de vue des moeurs et des croyances, déposé par Eun-Joo Carré-Na. Comme le confirme le petit badge vert à côté du titre, il s’agit bien d’un jeu de données public :

La page consacrée au jeu de données permet de le consulter dans un lecteur ainsi que de prendre connaissance des collections dont il fait partie, de ses métadonnées, ainsi que des fichiers qui le composent.

Pour récupérer uniquement le lecteur et l’intégrer à un article ou une page de carnet Hypotheses, il faudra cliquer sur le bouton Share du lecteur. C’est le bouton désigné par une flèche rouge sur l’image ci-dessous :

Une fenêtre s’ouvre alors, dans laquelle vous trouvez un code commençant par <iframe scr= que vous pouvez copier, après avoir sélectionné la taille souhaitée.

Pour intégrer le lecteur à une page ou un article de votre carnet, il vous suffira alors de copier ce code dans un bloc de type HTML personnalisé.

Le lecteur est maintenant intégré dans votre carnet, vous pouvez le prévisualiser dans votre brouillon en cliquant sur le bouton Prévisualiser du bloc, et il apparaîtra dans votre article, comme ci-dessous :

Il est à noter que la taille choisie au moment de copier le code du lecteur impacte son aspect, même quand le thème du carnet redimensionne automatiquement les contenus1. Le lecteur affiché ci-dessus avait pour dimensions 560×420 pixels, en voici maintenant un en 800×600 :

Ici, le lecteur a conservé sa largeur malgré le changement de dimensions pour ne pas dépasser de la colonne, mais sa hauteur a bien été agrandie. Dans le cas présent, puisque les images qui composent le jeu de données sont en format portrait, ce lecteur “vertical” permettrait une visualisation plus confortable pour certaines tailles d’écran : il peut être intéressant de varier les dimensions du lecteur en fonction de son contenu et/ou des tailles d’écran les plus fréquentes pour le lectorat du carnet.

Je n’ai pas intégré d’exemple de ce type dans l’article pour ne pas altérer la lisibilité de la page, mais en choisissant des dimensions custom en récupérant le code iframe, ou encore modifiant manuellement les attributs width et height dans le bloc HTML, on peut étirer le lecteur plus ou moins à volonté. Pour l’intégration dans un carnet Hypothèses, ça n’a pas grand intérêt : la largeur maximale restera celle de la colonne, le contenu du jeu de données sera également redimensionné sur la base de cette largeur maximale2, seule la hauteur du lecteur prendra strictement la valeur déclarée, générant des espaces vides plus ou moins grands au-dessus et en-dessous du contenu.

Citer ce billet : “Didόmena dans votre carnet Hypothèses”, par Alexander Delaporte. Publié sur Tekipaki le 15/12/2020. Lien : https://tekipaki.hypotheses.org/1235.
  1. Pour information, Tekipaki utilise le thème Twenty Sixteen. []
  2. Je ne sais pas si tous les thèmes disponibles contraignent la largeur des contenus, si ne n’est pas le cas le résultat obtenu sera variable. 28/12/2020 : Des précisions à ce sujet m’ont été apportées par Michel Tamarin, de l’équipe d’Hypothèses. Vous pouvez consulter son message ici. []

Auteur/autrice : Alexander Delaporte

Ingénieur d'études au Centre de recherches linguistiques sur l'Asie Orientale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.